Nomadisme en milieu rural

Camps Roulottes

Les actions de Roulotte Vertes & Cie se déroulent principalement en milieu rural. Le territoire géographique privilégié est mouvant dans le temps.
Cette itinérance s’appuie sur une logistique faite de roulottes. Le mode de déplacement est volontairement lent et hippomobile.
Durant l’été, il s’agit ici de proposer aux participants de certains de nos ateliers la découverte d’une culture nomade proche de la nature. Profitant du résultat des création-collective, c’est alors entre 5 et 7 représentations qui vont se colporter de village en village dans nos roulottes.


Entrer dans le rythme de la nature, vivre son souffle, sa respiration, modifie le rapport au temps et donc aussi le processus de création.
Une de nos roulottes est spécialement conçue pour les représentations, avec un mur qui se transforme en scène et le toit qui donne un second espace à 2m50 de haut
Se basant, sur des cycles d’interventions de 4 à 8 ans auprès de populations rurales fragilisées et reléguées dans des lieux hors de vue, nous distillons auprès des jeunes et des adultes d’autres visions de leur situation, nous prenons le temps de marquer durablement la capacité de changement que porte tout un chacun.
Après un certain nombre d’année, les roulottes s’en vont vers d’autres horizons. Les contacts restent, certains suivent, d’autres non, tous sont positivement marqués pour la réalisation de leurs projets personnels ou collectifs.

 

 

 

Le populaire comme le rural est regarder de loin ou d’en haut, de plus en plus haut. Dans ce que d’aucuns appellent « les déserts culturels », la culture y est pourtant bien présente et vivante. Mais comme cette culture ne connait pas son nom, elle n’est pas ou peu consommatrice de subventions… elle n’apparait pas aux yeux des institutions. Dans un monde où tout est hiérarchisé, vu d’en haut, elle n’existe pas pour ce qu’elle est pourtant bien : de la culture.

C’est donc dans ces ‘non-lieux’ culturels et avec des ‘non-publics’ que nous travaillons quotidiennement. Notre médiation culturelle s’adresse d’abord aux institutions avec lesquelles nous collaborons et non aux publics avec lesquels nous travaillons.