Historiques

Historique de nos actions :


En 1991, issues d’un atelier théâtre pour enfants au CEC de Chênée, ce sont des bonnes volontés qui alimentent la dynamique. La proposition de nous prêter une roulotte et un cheval mobilise les enfants participants à réunir des adultes qu’ils se choisissent afin de partir pour un premier périple.
L’année suivant ce sont toujours ces mêmes enfants qui rassemblent des parents pour construire une première roulotte…
La troisième année, les animateurs remettent dans la caisse commune leur premier défraiement pour pouvoir acheter un cheval : Vallon d’Hulven.
Et ainsi de suite, les collectifs de bonnes volontés se succèdent…

En 1996, La troupe de l’îlot devient une asbl autonome. Il y a alors 5 roulottes, un véhicule pour les tracter une après l’autre et un cheval qui tire la sienne.
Les projets se démultiplient : des ateliers de créations-collectives hebdomadaires en banlieue liégeoise durant l’année scolaire et des ateliers intensifs suivis d’un périple hippomobile dans les campagnes durant l’été. On dénombrera jusqu’à 4 ateliers de création collective longue durée et 6 stages intensifs par saison.
Tous les projets se déroulent en partenariats. Le Centre Culturel de Chênée a pris le relais du CEC. De nouveaux se créent : maisons de jeunes et maisons de quartier de la région liégeoise (Chênée, Angleur, Sainte-Marguerite, Saint-Léonard), mais aussi de nombreux particuliers, qui nous accueillent durant l’été sur leurs exploitations agricoles et des groupes citoyens sur les places de Villages.


Au-delà de la région liégeoise des partenariats se nouent avec des associations diverses : Maison des Jeunes de Chapelle-lez-Herlaimont, Ecole de Cirque de Bruxelles, Ampli Junior…
En 1999, après avoir parcouru le nord de l’Ardenne et le plateau de Herve, les roulottes et les projets d’été arrivent en Gaume.
Les ateliers de création-collective hebdomadaires comptent également des projets pour adolescents et d’autres pour adultes.
La saison scolaire se déroule toujours en banlieue liégeoise, où la troupe obtient un local de créations propre et un espace de rangement.
Des populations de villes et d’autres de campagnes se rencontrent sur les projets. Des populations issues de milieux culturellement favorisés et d’autres rencontrant des difficultés sociales sont brassées et créent ensemble des spectacles aux sujets divers.
Le volontariat et le partenariat reste de mise dans tous les projets.
Une première série de spectacles autonomes sous forme de contes d’interventions sont mis en place par un duo : Les deux conteurs de Troie.
Ils sont joués sur une nouvelle roulotte spécifiquement construite pour l’ensemble de nos besoins : un théâtre qui se déplie et accueille 40 spectateurs, un van pour transporter les chevaux,… le tout sur une remorque parfaitement agréée pour un permis B+E.
Cette construction a été rendu possible par l’obtention par Stefan Bastin d’une bourse de la fondation « Vocatio » en 2001.

En 2003, suite à la réalisation d’un travail d’intérêt général au sein de l’asbl, un nouveau partenariat se développe avec le Centre Culturel et la Commune d’Ans. Un cheval de trait y devient résident culturel pour un an, deux puis trois.
Ces années seront également marquées par trois parcours spectacles dans le Château de Waroux : Une évocation historique, Psychan’Alice, Les Hantises du Château de Waroux,


En 2006, au gré des partenariats, la troupe rencontre la Maison de la Culture de Marche-en-Famenne. Les projets d’été arrivent pour la première fois en Famenne-Ardenne. Après plusieurs passages saisonniers, ils s’y installent de manière pérenne en 2010.
Après avoir travaillé longuement avec Bernhard Pelzer et son cheval, Marino, la troupe reprend deux chevaux à sa seule charge et se relance dans la formation à l’attelage de jeunes bénévoles.
De 2010 à 2018, il n’y a plus d’ateliers de création-collective hebdomadaires. Nous quittons le territoire du Centre Culturel de Chênée (ateliers) et du Centre Culturel d’Ans (Roulottes).
En 2014 et 2015, l’asbl est mise à l’arrêt durant deux ans afin de redéfinir un projet de compagnie. L’ancien modèle s’essouffle. Le dernier groupe de bénévoles n’a pas su organiser de relève.
Des décisions sont prises :
– vente d’un véhicule qui englouti les maigres entrées,
– maintien des chevaux et éducation de ceux-ci pour un usage de traction mais aussi de relations pédagogiques,
– transformation des vieilles et lourdes roulottes en des nouvelles légères et tractables par un cheval mais aussi n’importe quelle voiture.
Relance des activités en 2016 et reconstruction de la première roulotte (modèle d’étude concrète des possibilités techniques).
En 2018 :
– construction d’une nouvelle roulotte spectacle (toit et mur se transformant en scène,
– recréation d’un collectif de jeunes bénévoles conducteurs des attelages, pour tout ce qui tient de la branche : vie en roulotte et cheval dans les actions menées,
– mise en place d’une structure professionnelle de Théâtre-Action pour les créations artistiques. Soit un premier engagement (aux projets) pour 5 ateliers de créations collectives hebdomadaires.
– mise en route d’un projet de création autonome.


Listes de nos créations :

– De 1991 à 2000 :
Raymond et Fernand, Le Cirque Chiquino, Le Petit Prince (adaptation du texte d’Antoine de Saint-Exupéry), Le Bracelet d’Adèle Binet, Le Roi de Paille (de Betty Tobsin), Le Placard, Plume, Le Quartier, La ronde des Fous, Robinson Crusoë – 20 ans d’Aventures et d’Amours (de Jérome Savary et du Grand-Magic Circus), Forêt, Tendre Révolte et Douces Révoltes (Création sur base de textes de Julos Beaucarne), 2 créations de Marionnettes sur roulotte (dont on ne retrouve pas les noms), Création autonome : L’Oiseau Bleu (adaptation contée de la pièce de Maeterlinck)
– De 2001 à 2005 :
Un peu de Tardieu (création sur base de textes de Jean Tardieu), Brel – Tout simplement (création sur base des textes de Jacques Brel), Sophie or not Sophie, Psychan’Alice, La Veillée Infernale, Diogène et Compagnie, 3 petits contes et puis d’en vont, 2001 Odyssée de l’Ardenne, Le Croak Circus
Projets particuliers : Crayon Voyageur, art plastique en itinérance
Organisation du petit festival de printemps au Centre Culturel de Chênée
Création Autonome : Théodore Hymus, Camille
-De 2006 à 2015 :
Un petit patrimoine, Une Bonne Paire de Claques (création sur base de textes de Boris Vian), Il y a comme une roulotte sur la place. Une roulotte pour voisin. Les Hantises du château de Waroux.
Karl Valentin, Il y a, Qui sais-tout et Grobéta (de Coline Serreau), Amorphe d’Ottenburg , Au bonheur des Ogres, Le marsupilami, L’âne et Saint-Pierre, Philofables, A l’abordage, Les BalaBules, Le double face cabaret, Le camping, Joyeux noël en juillet.
Organisation du petit festival de printemps au Centre Culturel de Chênée.

– De 2016 à 2017 :
Le dragon qu’a vu l’ours, Un peu d’Europe en roulotte, Siri dis moi,
La compagnie assure la direction artistique des petits feux de Verdenne (2016, 17, 18),